Une avalanche de mutant-e-s

X-men-logo

Des mutants, il y en a des tonnes et on nous montre souvent les mêmes. Ce n’est pas forcément un mal, j’en apprécie plus d’un.e parmi les personnages principaux mais je me suis dit que ça serait pas mal de se renseigner sur celles et ceux qu’on ne connait pas ou peu. Du coup, voici une petite liste de femmes racisés, musulmanes, juives et de personnages LBGT+ parce qu’elles et ils méritent d’être mis en avant et que les représentations sont importantes. (Et si j’ai commis la moindre maladresse d’écriture, merci de me le préciser et je corrigerai).

Lire la suite »

À la recherche de l’asexuel perdu

Asexual Flag

On est le 26 avril et c’est la journée de l’asexualité. Tu vois ce que c’est ? Oui ? Non ? Bon, on va tenter de mettre les choses au point. La sexualité, tout le monde voit ce que c’est mais qu’en est-il de l’asexualité ? En réfléchissant un petit peu, tu peux peut-être deviner. Il s’agit d’un manque d’intérêt pour la sexualité. Les personnes asexuelles n’éprouvent pas ou peu d’attirance sexuelle pour d’autres personnes. C’est plutôt simple à comprendre sur le papier mais en pratique, c’est plus compliqué.

Lire la suite »

Alan Rickman, 21/02/1946 – 14/01/2016.

Alan Rickman

Salut,

Je me demande un peu comment tu vas. Là, t’as foutu un sacré bordel dans ma famille, mais aussi dans le monde. Tout le monde te regrette, tout le monde te chiale. On est le 14 janvier 2016, un peu comme tous les jours, je suis allée lire les infos du jour sur madmoiZelle.com et l’article à la une, c’est l’annonce de ton décès. J’ai d’abord cru à une blague de très mauvais goût, surtout parce que j’étais dans le déni.

Ça fait longtemps que je te connais en fait. La première fois que je t’ai vu, je devais avoir 3 ou 4 ans, et c’était dans Robin des Bois. Evidemment, je ne m’en souvenais pas, j’avais à la limite, un vague souvenir de Kevin Costner et c’est tout. Un peu plus tard, quand j’avais 7 ans, le premier Harry Potter est sorti au cinéma. Je venais tout juste d’apprendre à lire donc je n’avais pas encore eu la possibilité de découvrir Severus Snape à l’écrit. Alors comme beaucoup d’autres enfants, je l’ai d’abord découvert à travers ton jeu d’acteur. Oui, depuis le début, je te tutoie, de toute façon, tu ne peux plus vraiment m’en vouloir, et moi, j’en ai besoin pour aller mieux. T’as toujours un peu fait parti de la famille. T’es le modèle de ma petite soeur, et ça va être dur pour elle que tu sois parti comme ça. J’aurai aimé que tu la préviennes, mais bon, dans le fond, le résultat aurait été le même, douloureux.

Tu fais partie de ces personnes talentueuses qui m’ont accompagnée, m’ont aidée à grandir, m’ont fait rire et m’ont fait pleurer. Parmi tous tes rôles, celui qui m’a le plus marquée et émue, ça restera Severus Snape, même si ce n’est pas très original et que c’est un personnage ambigüe. J’ai écrit sur lui et je l’ai incarné en roleplay. Celui pour qui j’ai eu le plus de peine, ça doit être ton personnage dans Le Parfum. Celui contre lequel j’ai été le plus en colère, le shériff, dans Robin des Bois. Dans d’autres rôles, on ne te voyait même pas à l’écran. C’est le cas dans Dogma et le Guide du voyageur galactique, par exemple, dans lequels je t’ai adoré. Et je viens de jeter un dernier coup d’oeil à ta filmographie, certains films auxquels tu as participé sont en post-production. T’es parti mais tu nous laisses encore un peu de toi, un peu de ton talent. Et il y a sûrement quelques-uns de tes films que je n’ai pas vu et que je regarderai dans le temps qui me reste à vivre. Tu seras toujours un peu là en fait. 

potter-gifs-snape-fabulous

Oui, tu l’es.